Alternance : comment fonctionne le chômage partiel ?

  • Publié le 27 novembre 2020
  • Mis à jour le 27 novembre 2020
  • Adeline Arénas
En période de confinement, de nombreuses entreprises ont eu recours au chômage partiel pour leurs employés. Qu’en est-il des alternants ? Que signifie le chômage partiel pour eux ? Décryptage.
chômage partiel alternance

Tout d’abord, sache que le chômage partiel n’est pas fait pour te porter préjudice, bien au contraire. Ce dispositif est mis en place pendant les périodes de baisse d’activité économique, dont le confinement est un parfait exemple. La mise en place du chômage partiel permet d’éviter les licenciements, et par extension, la rupture de ton contrat d’alternance. C’est ton employeur qui décide de la durée du chômage partiel.

En période de confinement, les CFA (centres de formation d’apprentis) peuvent rester ouverts. Certains ont décidé de rendre les cours à distance possibles, d’autres non. Dans ce deuxième cas, tu dois demander une autorisation de déplacement pour te rendre dans ton CFA et y suivre tes cours.

Voir aussi : Alternance : comment s’est passée la recherche d’entreprise à la rentrée 2020 ?

Confinement : comment s’organise le chômage partiel quand on est en alternance ?

Si ton CFA propose des cours à distance pendant le confinement, ton planning des périodes CFA/entreprise reste le même que prévu. Il te suffira de suivre tes cours à domicile pendant les périodes d’école, et d’informer ton employeur que tes cours sont à distance. Toutefois, si tu n’as pas le matériel pour suivre tes cours à distance (ça arrive !), tu peux solliciter l’aide de ton CFA ou de ton entreprise.

Il se peut aussi que ton entreprise continue d’ouvrir ses bureaux et que le télétravail ne soit pas possible. Dans ce cas, tu dois également demander une autorisation de déplacement auprès de ton entreprise pour t’y rendre. 

Si, au contraire, tu peux télétravailler, tu pourras discuter avec ton employeur des modalités à suivre. Si tu as des difficultés matérielles, ton entreprise et ton CFA pourront t’aider.

Voir aussi : Rythme et salaire en alternance

Quel salaire vas-tu toucher ?

Concrètement, si tu es en chômage partiel, tu dois continuer à suivre tes cours. Ton employeur devra te rémunérer pour ces deux période, et tu seras au chômage partiel à 100% sur ton temps au CFA. Comme le précise cet exemple sur le site de l’ANAF : « Je vais 50 % du temps au CFA et 50% de mon temps en entreprise. Si l’entreprise ne peut pas me proposer de télétravail, je suis déclaré à 100% en chômage partiel et touche ma rémunération prévue dans le cadre de mon indemnité. La présence au CFA est obligatoire ! »

Si ton salaire est égal ou inférieur au SMIC, tu continueras à toucher l’intégralité de ton salaire. En revanche, si ton salaire est supérieur au SMIC net, tu toucheras 80% de ton salaire net (ce qui équivaut à 70% de ton salaire brut).

Bien entendu, ton employeur doit te prévenir et échanger avec toi à ce sujet, même s’il se charge de tout. Tu n’as aucune démarche à effectuer.

Infographie de l’ANAF (Association Nationale des Apprentis de France).
Sur le même sujet
trouver une alternance 14/12/2020 à 18:41

Trouver une alternance : guide pratique et conseils

L'heure est venue pour toi de trouver ton alternance pour la rentrée. Si les démarches peuvent parfois paraître fastidieuses ou complexes, avec les bons outils, un CV réussi et une lettre de motivation hors pair, c'est toujours plus facile. Retrouve ici notre guide pour trouver une alternance : méthodes de recherche, sites de référence, candidatures. A toi de jouer !

aides alternance 04/01/2021 à 12:01

Quelles sont les aides pour l’alternance ?

Diverses aides sont accordées aux apprentis en alternance afin de leur éviter d'être à court de financement en plein milieu du mois. Il peut s'agir d'aides régionales et étatiques. Des avantages sont parfois empochés au sein de l'entreprise.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.