Alternance : combien coûte un alternant pour une entreprise ?

  • Publié le 09 octobre 2020
  • Mis à jour le 09 octobre 2020
  • digiSchool
L’alternance permet à un étudiant de faire financer intégralement une formation, et d’obtenir une rémunération afin de l’aider à gagner en autonomie. L’alternance a un coût qui n’est pas à la charge de l’étudiant, mais à celle de l’entreprise d’accueil et de l’État qui cofinancent la formation. Cet article aborde le coût lié à la formation en alternance, à la fois pour les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage. En effet, leurs modalités de fonctionnement sont différentes.
coût alternant

Les différents postes de dépenses liés à l’alternance et ses avantages pour l’entreprise

Tout d’abord, afin de bien comprendre les enjeux de l’alternance pour l’entrepreneur, l’étudiant et l’établissement scolaire, il faut savoir que l’alternance est uniquement possible via un organisme de formation. L’objectif initial pour l’élève étant d’obtenir une certification ou un diplôme, il est donc nécessaire de financer les frais liés à la formation.

Cela s’effectue par le biais de la taxe d’apprentissage, qui est redevable par toutes les entreprises. Cette taxe, versée annuellement, constituera l’enveloppe de départ de l’employeur pour la prise en charge de la formation. Même chose pour le tuteur scolaire, que cette contribution finance. Il ne faut évidemment pas oublier la rémunération de l’apprenti (salaires 2020 à consulter dans cet article). Elle est liée au type de contrat signé, mais pas seulement !

Témoignage :Qu’est ce qu’une entreprise recherche chez un alternant ?

Quel est le coût d’un alternant en contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage est à destination des jeunes âgés de 16 à 30 ans, souhaitant obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle allant du CAP au Master. Comme dit plus haut, l’élément important à prendre en compte, pour les entreprises, sera la rémunération de l’étudiant apprenti. Celle-ci se calcule en fonction de deux critères : l’ancienneté de l’élève et son âge. Ainsi, un mineur touchera 25% du SMIC la première année, 37% du SMIC la seconde, puis 53% du SMIC en troisième année.

Pour les alternants de 18 ans et plus, on distingue deux catégories d’âges. La première est située entre 18 et 21 ans, la seconde commence après 21 ans. Ainsi, la rémunération de l’apprenti pourra aller de 41% du SMIC en première année pour un élève de 18 ans. Pour un élève de plus de 21 ans entrant dans sa troisième année d’apprentissage, elle ira jusqu’à 78% du SMIC . Globalement, la rémunération se situe bien en dessous du SMIC. Cela représente évidemment un coût moindre pour les entreprises, notamment au niveau des charges sociales.

Chiffres 2019 :L’apprentissage séduit toujours plus de jeunes

Combien coûte un alternant en contrat de professionnalisation ?

La différence entre le contrat d’apprentissage et de professionnalisation concerne le public cible. En effet, le contrat de professionnalisation s’adresse avant tout à des personnes qui ne disposent d’aucune qualification professionnelle. Le contrat d’apprentissage vise à l’obtention d’un diplôme permettant de continuer ses études. En revanche, le contrat de professionnalisation (conclu dans le cadre d’un CDD ou CDI) a été initialement créé pour permettre d’obtenir des compétences et pas forcément de diplômes reconnus par l’État.

Le coût d’un alternant en phase d’apprentissage est également déterminé par son âge et son niveau de qualification. Si l’alternant a un niveau inférieur à celui du bac pro, la rémunération sera de 55% du SMIC pour un jeune de 16 à 20 ans. Pour les personnes plus âgées, la rémunération pourra atteindre 85% du salaire minimum issu des conventions collectives de rattachement de l’entreprise. Pour les niveaux d’études supérieurs ou égaux au bac pro, les montants seront plus élevés. Ils s’étendront de 65% du SMIC à 85% du minimum conventionnel.

A lire aussi :Rythme et salaire en alternance

Les différents postes de dépenses lors du recrutement en alternance sont multiples. Avant d’engager un alternant, il faudra donc surtout prendre en compte l’âge du candidat et son niveau d’étude pour prévoir le budget nécessaire à son recrutement.

Plan de relance pour l’apprentissage 2020-2021

Suite à la crise sanitaire liée au Covid-19, le ministère du Travail a annoncé début juin 2020 la mise en place d’un plan de relance pour l’apprentissage. Parmi les mesures déployées, une aide à l’embauche pour inciter les entreprises à recruter, tout en allégeant le coût de l’alternant pour l’entreprise :

  • 5 000€ pour un apprenti mineur
  • 8 000€ pour un apprenti de plus de 18 ans

Toutes les entreprises peuvent bénéficier de cette aide à l’embauche; et pour des profils d’étudiants allant du CAP au niveau master (bac+5). Cette aide est applicable pour les contrats de professionnalisation, comme pour les contrats d’apprentissage.

A lire :Points clés du plan de relance pour l’apprentissage
Sur le même sujet
Salaire apprenti en 2020 19/10/2020 à 16:53

Le salaire de l’apprenti en 2020

L'alternance offre deux gros avantages. Le premier est d'acquérir de l'expérience professionnelle en même temps que l'on prépare un diplôme. Le deuxième est de pouvoir être rémunéré pour tout ça. Quel est le salaire d'un apprenti en 2020 ? Détails et explications ici

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.