Alternance : comment s’est passée la recherche d’entreprise à la rentrée 2020 ?

  • Publié le 20 novembre 2020
  • Mis à jour le 20 novembre 2020
  • Adeline Arénas
Comment les étudiants font-ils pour trouver leur alternance depuis la rentrée 2020 ? La situation actuelle leur a-t-elle fait renoncer à ce projet ? digiSchool a lancé un sondage auprès des étudiants, et interrogé plusieurs professeurs sur les bonnes pratiques pour retenir l’attention d’un recruteur.
alternance

Le sondage a été réalisé en août 2020, sur la base de 226 réponses d’étudiants. (27% des sondés étaient en bac+2, 17.5% en post bac, 19.7% en bac+3, 17.9% en bac+4, 16.1% en bac+5 et 6.7% en bac+1.)

Parmi ces jeunes interrogés, certains souhaitent suivre une scolarité en école de commerce (28%), en école d’ingénieurs (13%), en IUT (24%), à l’université (6%) ou encore en école spécialisée (27%).

81% des étudiants ont conservé leur projet d’alternance pour la rentrée

La pandémie n’a manifestement pas eu d’impact sur la volonté des étudiants de garder leur projet d’alternance. Selon le sondage, 81% d’entre eux ont en effet décidé de le garder. Seuls 9% reportent leur projet d’alternance à l’année prochaine.

Les raisons qui poussent ces jeunes à vouloir faire une alternance sont variées. 85% d’entre eux souhaitent optimiser leurs chances d’entrer rapidement sur le marché du travail. 50% veulent financer leur formation, et 38% désirent intégrer une grande entreprise.

En outre, le gouvernement a annoncé en juillet dernier le versement d’une prime pour les entreprises qui recruteraient un apprenti du niveau CAP au niveau master. Comment ont réagi les étudiants interrogés face à cette annonce ? 45% doutaient que les entreprises jouent le jeu, et 28% se sont confortés dans l’idée qu’elles allaient recruter. Enfin, 27%, peu convaincus par cette mesure, pensaient que l’embauche dépendait surtout d’un besoin des sociétés.

Les difficultés pour trouver une alternance pendant la rentrée 2020 ne sont pas différentes de celles que les étudiants rencontrent les années précédentes :

  • peu d’offres postées
  • certaines entreprises ne répondent pas
  • un rythme d’alternance qui ne correspond pas toujours à certaines entreprises
  • des études antérieures qui ne sont pas en accord avec celle qu’ils désirent faire maintenant

Mais comment être sûr de trouver une entreprise qui accueille en alternance ? Quels sont les principaux atouts à mettre en avant ?

Voir aussi : Trouver une alternance : guide pratique et conseils

Comment se faire remarquer par une entreprise quand on recherche une alternance ?

La difficulté principale, pour les étudiants post-bac à la recherche d’une alternance, consiste à attirer l’œil d’un recruteur alors qu’ils n’ont pas d’expérience professionnelle. « Un CV doit être l’outil indispensable à l’entreprise pour comprendre qui vous êtes et ce qui vous caractérise. Il faut donc bien le rédiger et y apporter les informations nécessaires, explique Karima Gaid, conseillère en formation à l’ISEFAC. Dans la lettre de motivation, il faut tout d’abord mettre en avant le poste recherché et les compétences acquises. La lettre de motivation n’est souvent pas lue par le recruteur… Les premières lignes du CV doivent indiquer quel est le poste recherché, qui est le candidat, mais aussi ses points forts. S’il n’a pas encore d’expérience professionnelle, ses points forts sont ses compétences. Il peut mettre en avant ses compétences scolaires, ses softs skills… »

Pour Samir Rinaz, directeur de l’école d’informatique ETNA, le manque d’expérience professionnelle ne doit pas être un frein : « Quand les étudiants n’ont pas d’expérience, il leur arrive parfois de mettre leurs projets scolaires en avant dans leurs candidatures, mais ça n’est pas une bonne idée. Ne pas avoir d’expérience quand on débute ses études, c’est normal ! Il faut mettre en avant ce qui est en adéquation avec l’entreprise à laquelle on postule, adapter son CV à l’annonce à laquelle on répond. Si on candidate pour un poste de développeur html et qu’on a fait du code html, il faut insister, mettre l’accent là-dessus. »

Quant aux relances après un entretien pour une alternance, elles peuvent être faites, mais poliment. « Après l’entretien, il est conseillé d’envoyer un mail à la personne qu’on a rencontrée pour la remercier et montrer à nouveau sa motivation, recommande Karima Gaid. 

Enfin, certains détails ne doivent pas être négligés. Comme le fait d’avoir une adresse mail professionnelle et un répondeur neutre sur son téléphone portable. « Ces détails sont plus engageants pour un recruteur », indique Karima Gaid.

Voir aussi : Rythme et salaire en alternance

Les dispositifs mis en place par les écoles

De nombreuses écoles proposent un suivi personnalisé de leurs étudiants en recherche d’alternance. « Tous nos campus disposent d’un service de relations avec les entreprises, explique Karima Gaid. Nous permettons aux entreprises et aux étudiants de l’ISEFAC de se rencontrer, notamment grâce aux job dating organisés chaque année. 68% de nos étudiants trouvent l’entreprise où faire leur alternance par ce biais. Nous proposons aussi des ateliers coaching aux étudiants pour améliorer leur CV et préparer  un entretien professionnel… »

Samir Rinaz décrit au sein de l’ETNA « des programmes d’accompagnement des étudiants de 3, 6 et 11 mois, selon le grade des étudiants ». Il ajoute : « l’école les accompagne au niveau du savoir-faire (avec des cas concrets d’entreprise) et du savoir-être. Il s’agit ici de savoir se présenter aux entreprises, d’être capable d’expliquer ce qu’on veut faire pour elles. Nous avons aussi des forums de recrutement (virtuels depuis le début de la pandémie). »

Pour ces deux directeurs, l’alternance représente plusieurs avantages de taille. « Le premier, c’est l’immersion et la mise en situation en entreprise, explique Samir Rinaz. Elle permet de mieux comprendre le but des cours prodigués, et limite le décrochage des étudiants. Enfin, il ne faut pas avoir peur de le dire, l’alternance permet de gagner de l’argent de subvenir à ses besoins ! » Et les résultats sont là, puisque l’ISEFAC et l’ETNA indiquent respectivement 83% et 100% d’étudiants embauchés à la sortie de leur école.

Sur le même sujet
recherche d'alternance 09/10/2020 à 16:04

5 conseils pour trouver ton alternance à la rentrée

Que tu viennes tout juste de trouver ta formation en alternance ou que tu te sois un peu laissé dépasser par les vacances d’été, la rentrée approche et il va falloir trouver ton entreprise pour signer ton contrat. Sache que même en septembre, c’est tout à fait jouable. Nous avons demandé à Jean-Philippe Leroy, directeur général adjoint en charge de l’apprentissage et de l’alternance au sein du groupe IGS, de te donner quelques conseils pour tes recherches.

Alternance ITIC Paris 09/10/2020 à 16:02

Qu’est-ce qu’une entreprise recherche chez un alternant ?

T’es tu déjà demandé sur quels critères une entreprise recrutait ses alternants, ou ce qu’elle attendait d’eux ? Si oui, cet article est pour toi. digiSchool a interviewé François De Martino, commercial Grands Comptes d’Alhéna Propreté. Il collabore depuis plusieurs années avec ITIC Paris pour recruter des étudiants en alternance.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.