Accueil > Comment ça marche l'alternance ? > Alternance - Les secteurs qui recrutent

Alternance - Les secteurs qui recrutent

Pour pallier au manque criant de main d’œuvre qualifiée, les entreprises se font depuis quelques années de plus en plus friandes d’une formule qui a plus que fait ses preuves depuis son invention : la formation en alternance. De quoi parle-t-on ? Comme son nom l’indique, l’alternance est une alternative de formation qui permet aux étudiants de concilier simultanément formation théorique en établissement scolaire ou universitaire classique et expérience professionnelle dans le cadre d’une entreprise. Grâce à son approche résolument plus pragmatique, ce mode de formation offre des avantages réciproques autant aux jeunes apprentis qu’aux entreprises qui les accueillent. Pour les premiers, la méthode apparaît ainsi comme un moyen à la fois d’acquérir une expérience professionnelle solide sans attendre la fin de leur formation, d’obtenir leur premier contrat de travail rémunérateur et enfin d’être assurés de s’insérer directement sur le plan professionnel à l’issue de leur cursus. Tel un salarié confirmé, l’alternant perçoit une rémunération en vertu du contrat qui le lie à l’entreprise qui accepte de l’accueillir. Du côté des entreprises, la formation alternée a aussi ses vertus : elle leur permet de se doter d’un vivier de jeunes qualifiés qu’ils pourront recruter de manière définitive à la fin de leur formation. 

1-Le secteur de l’agroalimentaire

Sur la première marche de ce podium des secteurs qui recrutent, on trouve la branche de l’agroalimentaire. Avec ses quelques 80 métiers, ce secteur qui est aujourd’hui incontestablement le premier employeur de France, figure aussi comme le champion des embauches en alternance. Ainsi, cette année, les différentes ramifications de la branche prévoient de recruter pas moins de 40 000 alternants afin de satisfaire à leurs besoins en termes de main d’œuvre qualifiée. Si dans l’ensemble, tout le secteur se montre avide de jeunes apprentis, certains domaines affichent quand même davantage d’appétence que les autres. Deux en particulier se présentent comme les plus grands recruteurs d’alternants : le domaine de la pâtisserie/boulangerie industrielle d’une part, et celui de la transformation laitière de l’autre. Concrètement, quelles sont les formations les plus cotées pour décrocher ces contrats ? Pour pouvoir profiter des opportunités de contrats offertes par le secteur de l’agroalimentaire, il faut viser des diplômes axés autour des métiers de la maintenance, de la production, de la vente, ou encore de la logistique. Les bacs professionnels et les BTS (Brevets de Techniciens Supérieurs) constituent les voies les plus rapides vers une embauche définitive à court terme sur ces métiers (ex : BTS en négociation et relation client). Mais pour de meilleures situations professionnelles, ceux qui en ont la patience pourront aussi s’engager sur des formations universitaires plus longues du type « ingénieur ». Les entreprises de l’agroalimentaire présentant en effet aussi des besoins sur ces créneaux…

2- Le secteur de la grande distribution

Au deuxième rang des secteurs qui recrutent le plus d’alternants on trouve ensuite le domaine de la grande distribution. Davantage encore que les autres, les grandes enseignes offrent en effet des milliers de contrats sous cette formule chaque année. Pour illustration, le groupe Carrefour propose ainsi annuellement à lui seul plus de 5 500 contrats de ce type. Et l’enseigne ratisse très large puisque les formations proposées vont du CAP au bac+5. Quant au groupe Casino, il se propose d’accueillir plus de 1000 apprentis chaque année au travers de sa cinquantaine de chaine de super et hypermarchés. Quels sont les métiers concernés et les diplômes les plus recherchés ? Si plus de 30 métiers sont accessibles via l’alternance, ceux qui ont le plus la cote sont les postes de managers commerciaux « alimentaire » et « non alimentaire ». Pour accéder à ces métiers, les diplômes les plus prisés des enseignes sont la licence professionnelle DistriSup en commerce et distribution. Néanmoins, le secteur reste aussi accessible avec des diplômes requérant des cursus plus courts tels les CAP (Certificats d’Aptitude Professionnelle), les bacs pro ou encore les BTS.

3-Le secteur de l’assurance

Fermant la marche de ce podium, on trouve enfin le secteur de l’assurance. S’il est une branche qui a le vent en poupe ces dernières années et ce malgré la crise, c’est bien en effet celui-ci. Pour faire face à cette vitalité hors du commun, les entreprises d’assurance recrutent ainsi à tour de bras chaque année plus de 12 000 salariés. Sur cet effectif dantesque d’embauche, une part assez conséquente des contrats offerts sont des contrats en formation alternée. Ainsi, rien que cette année, les statistiques recensent près de 3 090 apprentis dans la branche. Un chiffre qui ne doit pas étonner quand on sait que des grands groupes comme AXA propose chaque année plus de 800 contrats en alternance…Quels sont les métiers concernés par ces propositions ? Les postes les plus récurrents concernent ce qu’on appelle les « métiers commerciaux ». Concrètement, il s’agit par exemple des postes d’agent général d’assurance, de conseiller clientèle etc. Pour postuler à ces contrats, il faut avoir au moins le bac et s’engager dans une formation alternée axée autour de ces professions et offrant à terme la perspective d'un bac+2 ou +3. Au-delà des métiers commerciaux, le second créneau recruteur sur cette branche concerne les fonctions d’expertise un peu plus pointues (marketing, finance, actuariat). Sur ces domaines, les embauches sont possibles pour les étudiants qui ambitionnent de s’engager dans des formations universitaires plus longues du type bac+2 à bac +5 promettant d’ouvrir sur des carrières dans l’actuariat, l’assurance, la finance-comptabilité, l’informatique, ou encore le marketing.

Poursuivez-votre lecture avec ces articles similaires

Alternance - Les réformes voulues par E. Macron

Emmanuel Macron a présenté un programme relativement ambitieux pour son quinquennat et s'attaque maintenant à une réforme sur laquelle nombre de ses prédécesseurs se sont cassés les dents.

Lire l'article

Rupture contrat d'apprentissage : conditions formalités

Le contrat d'apprentissage se déroule en alternance. L’enseignement général et théorique est effectué par un centre de formation ou tout établissement agréé. L’employeur prend en charge la connaissance et la pratique du métier, dispensées par le maître d’apprentissage.

Lire l'article

Lettre de motivation en alternance

Accompagnement indispensable au CV, la lettre de motivation en alternance a pour but de démarquer son auteur de ses concurrents à une formation ou à un poste en alternance. Un document crucial, à soigner sur le fond comme sur la forme ! Suivez le guide...

Lire l'article

Le salaire de l'apprenti en 2017

Le salaire de l'apprenti en fonction du type d'alternance, contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Toutes les infos sur le montant du salaire d'apprenti en 2015.

Lire l'article

Comment trouver sa formation en alternance ?

Vous voulez suivre une formation en alternance ! Mais par ou commencer ? Comment s'y prendre ? Suivez tous nos conseils pour y voir plus clair.

Lire l'article

Déclaration d'impôts pour les étudiants en alternance

Découvrez toutes les informations nécessaires pour faire votre déclaration d'impôt en tant qu'étudiants en alternance.

Lire l'article