Accueil > Comment ça marche l'alternance ? > Rémunération et rythme en alternance

Rémunération et rythme en alternance

Publié le 17-10-2017

Pour commencer, il est vrai que suivre une formation en alternance apporte un grand nombre d’avantages. Les patrons ont souvent tendance à privilégier une personne qui a déjà eu une ou plusieurs immersions dans le monde du travail. Le CV d'un étudiant en alternance est en effet généralement plus étoffé, ce qui a tendance à rassurer les recruteurs. L’alternance permet aussi d’avoir l’opportunité d’être formé et d’apprendre concrètement un métier tout en étant rémunéré.

Alternance : un ryhtme soutenu !

La première question qui se pose concerne le rythme. Les rythmes école/entreprise varient selon vos contrats ou l’école dans laquelle vous êtes. Que l'étudiant alterne 2 jours école/3 jours entreprise, 1 semaine école/1 semaine entreprise ou 2 semaines écoles/3 semaines entreprise, le rythme est difficile à tenir. Il faut que vous fassiez votre maximum pour faire la part des choses et réussir à tenir votre rôle en entreprise en effectuant le travail qui vous est demandé, et que vous arriviez également à gérer le travail personnel que l’école vous demande.


Ce n’est pas facile ! Quand vous êtes en entreprise, investissez-vous à 100%, idem lorsque vous êtes à l’école. Ne vous découragez pas, vous éprouverez peut être quelques difficultés à trouver votre stabilité, mais il faut que vous vous accrochiez et que vous ne lâchiez pas prise dès le départ.

Quelle rémunération pour un contrat en alternance ?

En effet, lorsque vous êtes en contrat d’alternance, peu importe votre âge ou le domaine dans lequel vous êtes plongé, la rémunération est obligatoire. Mais la question qui se pose concerne bien entendu la somme que vous percevrez chaque mois ?


Votre salaire dépendra toujours du SMIC, mais également de différents points. Le premier de votre contrat, et le second de votre âge. Si vous êtes en contrat d’apprentissage, en fonction de votre année et de votre âge, vous percevrez :

  • 1ère année : 41% (plus de 18 ans) ou 25% (moins de 18 ans)
  • 2ème année : 49% (plus de 18 ans) ou 37% (moins de 18 ans)
  • 3ème année  65% (plus de 18 ans) ou 63% (moins de 18 ans)

En revanche, si vous avez 21 ans ou plus vous percevrez 53%, 61% et 78%.


Si vous êtes en contrat de professionnalisation, si vous avez moins de 21 ans, la somme qui vous reviendra chaque mois avoisinera les 55% du SMIC selon votre nombre d’heures effectué, si vous avez plus de 21 ans alors la somme ne pourra être inférieure à 65%.


Il y a également une dernière possibilité de rémunération. Si vous avez le statut de stagiaire, peu importe votre âge, vous serez rémunéré 30% du SMIC.


Vos vacances et vos jours de congés seront à fixer avec votre employeur. Généralement, ils sont similaires aux employés. Par contre, concernant le nombre d’heures que vous devez effectuer, il faut se placer sur une base de 35 heures maximum qui pourra ensuite différer selon votre rythme d’alternance.

Poursuivez votre lecture avec ces articles similaires

Le salaire de l'apprenti en 2018

Le salaire de l'apprenti en fonction du type d'alternance, contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Toutes les infos sur le montant du salaire d'apprenti en 2018.

Lire l'article

L'alternance à l'étranger : est-ce une bonne idée ?

Ici, nous ferons le point sur l'alternance et en particulier sur l'alternance à l'étranger afin d'envisager ses études loin de nos terres.

Lire l'article

Rejoindre Bouygues en alternance

Réaliser une alternance chez Bouygues consiste à réaliser vos études en combinant les formations théoriques avec les pratiques dans l’entreprise.

Lire l'article

Déclaration d'impôts pour les étudiants en alternance

Découvrez toutes les informations nécessaires pour faire votre déclaration d'impôt en tant qu'étudiants en alternance.

Lire l'article

Rejoindre Vinci en alternance

Lorsqu’il s’agit de faire un stage ou une formation, les entreprises ne se valent pas. Intégrer Vinci en alternance est, sans conteste, une excellente opportunité.

Lire l'article

Loi avenir professionnel : Ce qui va changer

La loi avenir professionnel, portée par Muriel Pénicaud, adoptée le 1er août 2018 est un texte conçu pour accompagner les actifs dans leur arrière de manière plus efficace.

Lire l'article
Complète ton profil et sois visible par les recruteurs

30% de chances supplémentaires de trouver une alternance