Accueil > Comment ça marche l'alternance ? > Conseils pour réussir votre parcours en alternance

Conseils pour réussir votre parcours en alternance

Publié le 19-10-2017

1) Faites le bon choix d'entreprise d'accueil

Choisissez avec soin votre entreprise d’accueil (secteur d’activité, missions et responsabilités confiées). Vous vous engagez pour une formation et un emploi en entreprise d’une durée de 1 à 3 ans : sans réelle motivation pour le métier en jeu, vous risquez de rejoindre la cohorte des alternants qui abandonnent chaque année…

2) Vérifiez contrat et évolution du poste en alternance

Avant de signer, vérifiez avec soin les missions qui vous seront confiées. Elles doivent correspondre au contenu théorique de vos cours et ne pas trop évoluer pendant votre apprentissage, sauf prévisions spécifiques en ce sens.


Gardez en mémoire que l’entreprise s’est engagée à vous former et qu’elle reçoit des avantages financiers en contrepartie. Si besoin, sollicitez des entretiens avec votre tuteur afin de recadrer votre travail et ne craignez pas de poser des questions décisives pour votre quotidien… et pour votre avenir ! En cas de souci, prévenez votre établissement.

3) Soignez votre intégration dans l’entreprise d'accueil

Dès votre arrivée, manifestez votre intérêt pour son fonctionnement, son activité, ses codes (vocabulaire, mode vestimentaire...).


Observez, informez-vous et posez des questions. Appuyez-vous notamment sur votre maître d’apprentissage / tuteur, il est là pour cela ! Vous pouvez aussi lui demander de vous présenter à l’équipe ou aux différents services. Quelques jours ou de quelques semaines après votre arrivée, faîtes un point avec lui sur cette intégration.

4) Ne craignez pas de poser des questions

Ayez toujours une oreille aux aguets afin de parfaire votre connaissance de l’entreprise et de ses enjeux. Vos premiers interlocuteurs restent toujours vos tuteurs et formateurs. Mais vous pouvez aussi visiter les autres services et questionner vos collègues (lorsqu’ils sont disponibles) sur les types de tâches liées à leur fonction, leur rôle dans le fonctionnement de l’entreprise…

5) Soyez force de proposition

Quel que soit votre niveau d’études et votre fonction, suggérez, avancez des idées, proposez tout ce qui pourra faire progresser votre travail et l’organisation du service. Si vos suggestions sont constructives, vous serez bien noté. Dans tous les cas, votre enthousiasme et votre motivation seront appréciés.

6) Notez tout

Prenez des notes détaillées sur toutes vos missions. Elles seront des exemples et illustrations sans prix pour alimenter vos devoirs, dossiers et copies d’examens.

7) Pas d’impasse sur le volet théorique de l'alternance

Même si vous avez l’impression que l’entreprise vous « pompe » toute votre énergie et le plus clair de votre temps, efforcez-vous de remettre vos devoirs à l’heure et potassez vos examens. L’obtention de votre diplôme doit rester votre objectif. Pour ne pas perdre le fil, utilisez, s’il le faut, soirées, congés et même temps de transport.


En contrat d’apprentissage, votre employeur doit vous accorder 5 jours pour la préparation de vos examens dans le mois précédant ceux-ci. En contrat de professionnalisation, vous êtes autorisé à rédiger votre rapport sur votre lieu de travail. Vous avez aussi droit à 3 jours par an pour présenter un autre examen : concours d’entrée dans une école, code de la route…

8) Traquez les aides financières.

De nombreuses régions proposent des aides réduisant les frais des étudiants en alternance : transports, équipement professionnel, second logement… Renseignez-vous!

9) Variez les expériences.

Si vous passez plusieurs années en alternance, notamment dans des contrats courts, n’hésitez pas à changer d’entreprise. Une occasion en or pour découvrir différents secteurs, différentes entreprises, divers fonctionnements… Et enrichir encore votre CV !

10) Pas de fixette sur votre embauche future.

Certes, vous ne rêvez que de signer un CDI. Mais votre perspective d’embauche ne doit pas être une idée fixe. Donnez le meilleur de vous-même dans vos missions présentes, tout en restant discret et modeste. Ne pas « vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué » reste votre meilleure chance de voir se présenter des opportunités.

Pour surmonter les coups de fatigue…

Cumul travail en entreprise/ écoles et examens, stress, 5 semaines de congés par an seulement… Attendez-vous à ressentir quelques « coups de barre ». Pour oxygéner vos cellules et relâcher la pression :

  • Adoptez un mode de vie équilibré. Assurez-vous un minimum d’heures de sommeil, en réservant vos sorties pour le week-end. Mangez sainement.
  • Offrez-vous des soupapes de sécurité. Aménagez-vous des créneaux horaires pour le sport, la musique, le théâtre, le cinéma…
  • Cultivez votre curiosité intellectuelle. Profitez de vos plages creuses pour lire romans, magazines ou BD et pour vous tenir au courant de l’actualité. Ciblez les infos économiques, pour vous imprégner de l’environnement et des contraintes du monde de l’entreprise. 

Poursuivez votre lecture avec ces articles similaires

Le salaire de l'apprenti en 2018

Le salaire de l'apprenti en fonction du type d'alternance, contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Toutes les infos sur le montant du salaire d'apprenti en 2018.

Lire l'article

L'alternance à l'étranger : est-ce une bonne idée ?

Ici, nous ferons le point sur l'alternance et en particulier sur l'alternance à l'étranger afin d'envisager ses études loin de nos terres.

Lire l'article

Rejoindre Bouygues en alternance

Réaliser une alternance chez Bouygues consiste à réaliser vos études en combinant les formations théoriques avec les pratiques dans l’entreprise.

Lire l'article

Déclaration d'impôts pour les étudiants en alternance

Découvrez toutes les informations nécessaires pour faire votre déclaration d'impôt en tant qu'étudiants en alternance.

Lire l'article

Rejoindre Vinci en alternance

Lorsqu’il s’agit de faire un stage ou une formation, les entreprises ne se valent pas. Intégrer Vinci en alternance est, sans conteste, une excellente opportunité.

Lire l'article

Loi avenir professionnel : Ce qui va changer

La loi avenir professionnel, portée par Muriel Pénicaud, adoptée le 1er août 2018 est un texte conçu pour accompagner les actifs dans leur arrière de manière plus efficace.

Lire l'article
Complète ton profil et sois visible par les recruteurs

30% de chances supplémentaires de trouver une alternance