Formations et Emplois en Alternance à Tours

Mise à jour : 16 Mai 2012 | Article

Formations et Emplois en Alternance à Tours

Seb

571 points

0
Salut, je te recommande la lecture de cet article : http://www.alternance.fr/ville/trouver-alternance-tours-117.php sur digiSchool alternance, premier portail Francophone autour des études en Alternance !
Formations et Emplois en Alternance à Tours

Si, comme un nombre croissant de personnes désireuses de connaître rapidement le monde du travail, vous êtes à la recherche d’un contrat d’alternance, il vous faut savoir qu’il existe deux types de contrat d’alternance : le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage. Mis en avant par les pouvoirs publics (notamment les collectivités locales), soutenus financièrement et promus par eux, ces deux types de contrat bénéficient d’un engouement croissant, à juste titre : on les considère comme une des meilleures préparations au monde du travail, et comme un atout de taille pour intégrer ce dernier rapidement.

Le contrat d'alternance : informations générales

Le contrat d’apprentissage s’adresse exclusivement aux jeunes hommes et aux jeunes femmes de 16 à 25 ans soucieux de prendre pied le plus tôt possible dans le monde de l’entreprise, de bénéficier d’une découverte approfondie du monde de l’entreprise tout en suivant une formation de qualité en, parallèle. Cette formation est dispensée par un organisme ad hoc, en général un CFA, un centre de formation de l’apprenti. Les apprentis trouvent en général un emploi dans les six à sept mois qui font suite à leur formation : leur employabilité est désormais reconnue.


Le contrat de professionnalisation quant à lui s’adresse, en plus des jeunes de 16 à 25 ans, aux demandeurs d’emploi, quel que soit leur âge. De plus, il prévoit qu’il soit consacré plus de temps au travail en entreprise qu’en organisme de formation.


Une bonne chose est que le contrat d’alternance est rémunéré. D’autre part, l’apprenti peut si son cas s’y prête demander une ou des aides à ma Région : aides au transport, à l’équipement, etc. Ainsi, l’apprenti peut travailler et étudier en toute sérénité. Cette rémunération s’explique par le fait que le contrat d’alternance est un réel contrat de travail, lequel demande donc à l’apprenti une importante implication, une responsabilité et une assiduité accrues par rapport à ce qu’il a pu connaître auparavant.


La recherche d’un contrat d’alternance ne peut s’effectuer à la légère : devoir trouver de concert une entreprise et un organisme de formation, se mettre en ordre administrativement, etc., demande du temps. C’est pourquoi il est recommandé de commencer vos recherches dès le mois de janvier, de manière à pouvoir aller d’étape en étape en toute sérénité. Cependant, si vous commencez vos recherches un peu tard, ne vous inquiétez pas trop : les informations que nous vous apportons ci-dessous devraient vous aider à économiser du temps, et vous devriez pouvoir trouver chaussure à votre pied dans le temps imparti.


Pensez, pour ne pas perdre de temps, à bien tracer les contours de votre projet professionnel : il vaut mieux perdre un peu de temps au début pour s’assurer de ce que l’on désire faire : c’est autant de temps de gagné pour plus tard, et vous vous épargnerez ainsi bien des démarches inutiles. De plus, l’alternance peut durer jusqu’à trois ans, ce qui n’est pas une bagatelle… Même s’il ne s’agit pas de faire des caprices ou d’être démesurément ambitieux, il est bon de bien choisir son entreprise, de veiller à ce que ne vous serait pas une simple pièce rapportée mais bien un employé réellement intégré à la vie de l’entreprise, et susceptible d’acquérir une véritable expérience.

Attention : de nombreuses entreprises sont plus à la recherche de main-d’œuvre à bas coût que d’une personne à former et à qui faire découvrir le monde de l’entreprise.

Pub

Méthode et pistes à suivre

Première étape, prendre contact avec les organismes  disposant d’informations d’importance sur l’alternance : la CCI (chambre de commerce et d’industrie) (ou la chambre des métiers et de l’artisanat pour les futurs artisans), le CFA correspondant à votre métier, enfin la Mission locale et l’AFIJ. Auprès de ces organismes, vous trouverez non seulement des réponses à la plupart de vos questions, mais aussi des offres de contrat d’alternance et la liste des entreprises de Tours et de l’Indre-et-Loire qui ont l’habitude de recruter en alternance. Ne manquez pas de consulter le site http://www.centre-alternance.fr/, qui recense une foule d’informations également, vous permettra de consulter les offres et de déposer votre CV.


Seconde étape, la plus importante et la plus gourmande en temps : l’envoi de vos dossiers de candidatures aux entreprises (CV et lettre de motivation). Vous devez d’un côté répondre jour après jour aux offres qui tombent sur les sites d’emploi sur Internet, les sites des entreprises, dans la presse locale et au Pôle Emploi, et de l’autre procéder, pour augmenter vos chances, à l’envoi spontané de dossiers de candidatures aux entreprises que vous aurez recensées qui s’inscrivent dans votre projet professionnel. Il n’est pas recommandé d’envoyer toujours la  même lettre : adaptez votre lettre à l’entreprise visée, à ses besoins : c’est un peu plus long, mais cela augmente vos chances d’attirer l’attention. Enfin, pensez à bien mentionner que vous cherchez à être recruté sous contrat d’alternance.


Enfin, pour ne manquer aucune opportunité et multiplier vos chances de décrocher un contrat d’alternance, il ne faut pas rater les diverses rencontres liées à l’emploi et à la formation à Tours et dans la région Centre : salons de l’emploi, journées de l’alternance, etc. Ces rencontres sont des occasions en or pour rencontrer les recruteurs et attirer leur attention. C’est pourquoi il ne faut surtout pas s’y rendre au petit bonheur la chance, mais bien préparer ces rencontres : faites attention à votre présentation, sachez quelles entreprises vous souhaitez rencontrer en priorité, sachez également ce que vous allez dire et répondre, emportez des CV et tâchez d’être percutant dans le peu de temps que vous accordera le représentant de l’entreprise : avec un peu de chance, vous ne repartirez pas sans qu’on vous ait proposé des entretiens de recrutement.


Les employeurs les plus importants de Tours

Le premier employeur de Tours, comme dans bien des villes, est le CHU de Tours. C’est aussi le plus gros employeur de la région Centre. Viennent ensuite la commune de Tours, la  SNCF, EDF, l’Armée de l’air (présence d’une base militaire) et La Poste.


Tours accueille aussi le deuxième site industriel de Michelin.


Dans le domaine industriel, Tours et son agglomération sont essentiellement tournées vers :

  • la pharmacie (Sanofi-Aventis, Pfizer, Recipharm),
  • l’électronique (STMicroelectronics),
  • l’automobile (Joué-les-Tours).
Toutes les autres offres ALTERNANCE
Cet article est proposé par Seb qui ajoute 10 jetons supplémentaires à sa cagnotte de 571 jetons. Ses contenus sont noté en moyenne 4.93 / 5.

Participe toi aussi, prends la parole,

ajoute des jetons à ta cagnotte

Inscription
commentaires
0
Donnez votre avis
Noter cet article

Veuillez répondre à la question suivante :



ALTERNANCE PAR VILLE
Moteur de formation

gratuit

Guide de l'alternance Fermer

le guide de
l'alternance 2016
- 70 pages -

Télécharger